Les trois respirations

Revenir à son corps/ prendre conscience de ses émotions/ arrêter la fabrique des ruminations : les trois respirations

Selon Tich Nhat Hanh

Avec un bol, faire sonner le bol trois fois, à 15 secondes d'intervalles, et diriger son attention vers la sonnerie.

  • Public : tout public

  • Objet : revenir à sons corps. Lâcher prise. Prendre conscience de ses émotions. Arrêter la fabrique des ruminations. Respirer. S'apaiser. Inviter le vide en soi.

  • Conditions : avoir quelque chose qui sonne : un gong, un bol tibétain, une cloche, une sonnerie de portable ayant un joli son.

  • Déroulé : A n'importe quel instant, la sonnerie peut retentir par une personne qui ressent le besoin de s'arrêter dans sa journée. Elle se lève ou se dirige vers le bol, et le fait sonner une première fois, elle attend la fin de la sonnerie, puis de même trois fois.

Les yeux se ferment la plupart du temps.

La concentration se porte vers la respiration, le ventre se soulève et s'abaisse. Une main peut être posée sur le ventre pour aider à sentir le ventre qui se soulève et s'abaisse. Les yeux se rouvrent lorsque l'on n'entend plus du tout le son.

 

 

les trois respirations

Leave a Reply